BOOBA REVIENT SÉVIR SUR « PGP »

Written by on 25 janvier 2019

Booba revient sévir sur « PGP » [SON]

Le duc de Boulogne a choisi ce vendredi 25 janvier pour inaugurer son année 2019. S’il n’a rien sorti en solo depuis BB, on l’a vu truster le haut des charts grâce à des featurings qui ont tous fait mouche. D’abord, on l’a vu poser avec Bramsito, un artiste de son label Sept Corp sur Sale Mood. Puis, il s’est affiché successivement aux côtés de Maes pour Madrina et Médine pour Kyll. Aujourd’hui, le rappeur a décidé de travailler pour lui

Le roi adoube ses chevaliers

Pour ce faire, Booba a publié de manière (presque) surprise un tout nouveau single, son premier de l’année : PGP. L’acronyme signifie Pretty Good Privacy et désigne le nom d’un logiciel de chiffrement cryptographique. Pourtant, sur ce titre, le rappeur ne passe pas par quatre chemins : son retour aux affaires et pétri de références au rap game, notamment à certains rappeurs qu’il semble totalement valider. Par exemple, on l’entend mentionner Maes lorsqu’il dit « Maes m’a dit « Kopp, la madrina veut s’marier » » ou encore Koba LaD qu’il apprécie beaucoup, en preuve en est lorsqu’il rappe « j’écoute Train de vie de Koba LaD ». Le flow que le rappeur du 92 emprunte rentre très facilement en tête et fait de PGP un titre qui devrait tourner en boucle sur tous les appareils des ratpis.

Rappeur et entrepreneur

Outre ses activités musicales, Booba n’a eu de cesse dans sa carrière de multiplier les activités entrepreneuriales. Outre ses activités dans la sape, (on rappelle que le projet DCNTD verra bientôt le jour), le duc de Boulogne a bien diversifié ses initiatives. D’abord, il est à la tête de deux labels : 92i qui rassemble tous ses talents rap avec notamment Siboy et Benash ; Sept Corp qui se concentre sur la chanson avec Bramsito ou encore Dixon. De plus, il a lancé sa marque de whisky nommée D.U.C qui devrait faire une apparition très prochainement dans un épisode de Blacklist.


Urban Africa

Current track
TITLE
ARTIST

Background