Investiture de Macky : « Les chefs d’État ont été piégés »

Written by on 5 décembre 2018

content_image

Investiture de Macky : « Les chefs d’État ont été piégés »

Le président de l’Alliance pour la citoyenneté et le travail (Act), Abdoul Mbaye, ne décolère pas. Il ne digère toujours pas la présence des cinq chefs d’État et de gouvernement étrangers à la cérémonie d’investiture de Macky Sall, samedi dernier à Dakar Arena, à Diamniadio.

« J’ai été particulièrement choqué, fulmine l’ancien Premier ministre, repris par L’Observateur. Les chefs d’État ont été piégés par Macky Sall par rapport à la date qui a été retenue pour la tenue de la réunion de l’Internationale libérale et son congrès d’investiture. Il se pose une question d’éthique puisqu’il s’agit d’une affaire intérieure. »

Prenant référence sur le Cap-Vert, où « quand un chef d’État est candidat (à sa propre succession), il sort du Palais », Abdoul Mbaye martèle : « C’est triste, on a un chef d’État destructeur, qui utilise les moyens de l’État pour arriver à ses fins ».

Le leader de l’Act, candidat à la prochaine présidentielle, s’exprimait en marge d’une signature de convention de la fédération nationale des associations des personnes en situation de handicap.

Lors de l’investiture de Macky Sall, les Présidents de la Gambie, Adama Barro, de la Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, de la Mauritanie, Mohamed Ould Abdel Aziz, et du Liberia, Georges Weah, ainsi que le Premier ministre de la Guinée-Bissau, Aristides Gomes, étaient présents. Le chef de l’État ivoirien a même pris la parole pour souhaiter un second mandat à son homologue sénégalais.

Source: Seneweb


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Urban Africa

Current track
TITLE
ARTIST

Background