A SON TOUR, RIHANNA ORDONNE À TRUMP DE NE PLUS JOUER SA MUSIQUE

Written by on 7 novembre 2018

A son tour, Rihanna ordonne à Trump de ne plus jouer sa musique

La semaine dernière, Pharrell Williams et ses avocats s’en prenaient fermement au président américain Donald Trump à travers une lettre rendue publique où ils le menaçaient de représailles s’il utilisait à nouveau la musique du rappeur. Cette fois, c’est la star mondiale Rihanna qui a des choses à lui dire.  

Trump se prend un nouveau savon

Très peu appréciée par les acteurs de la culture hip-hop et par de nombreuses autres personnalités publiques, Donald Trump reste l’un des présidents les plus controversés de l’histoire des Etats-Unis. La semaine dernière, alors qu’une fusillade antisémite tuait 11 Juifs à Pittsburgh, le président n’a pas annulé l’un de ses meetings et s’est même permis de passer le titre Happy durant l’événement. Pharrell l’a aussitôt interdit de jouer ses titres à l’avenir lors de ses rallyes, tout comme Rihannaqui n’a pas apprécié que son tube de 2007 Please Don’t Stop The Music soit diffusé par le fameux personnage aux cheveux jaunes. A son tour, elle a donc fait parvenir une lettre à la maison blanche, menaçant de poursuites si sa musique était de nouveau utilisée par le gouvernement Trump.

Kanye West, lui aussi, a des choses à lui dire

Encore une fois, Kanye West fait plus parler pour ses sautes d’humeur que pour sa musique. Grand artiste ayant su faire preuve d’un avant-gardisme incroyable dans le début des années 2000, Kanye est sans doute plus connu par la jeune génération pour ses dérapages et sa relation avec Kim Kardashian que pour ses oeuvres. Celui qui avouait, il y a quelques années après plusieurs concerts désastreux, être victime de troubles psychologiques, continue de se montrer quelque peu bipolaire sur ses différents réseaux sociaux. Après avoir annoncé sa candidature aux élections présidentielles de 2020 et apporté son soutien à Trump et au parti conservateur de Candace Owens, Ye a finalement annoncé qu’il se retirait de la politique après s’être senti manipulé par Donald Trump. Nouveau coup de com’ ou réelles intentions ? Quoiqu’il en soit, son amitié avec Candace Owens, commentatrice politique conservatrice, est belle et bien intacte.


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Urban Africa

Current track
TITLE
ARTIST

Background