COUPE DU MONDE : LES RUSSES AURAIENT SNIFFÉ DE L’AMMONIAQUE…

Written by on 10 juillet 2018

Coupe du Monde : Les russes auraient sniffé de l'ammoniaque...

Malgré des soupçons forts sur l’équipe russe, il se pourrait que les joueurs qui la composent ne se soient pas réellement dopés.

Des doutes sur les performances russes

Dès le début de la compétition, les doutes quant au dopage lors de la compétition étaient très forts. En effet, le documentaire Icare, sorti cette année, démontrait le dopage d’Etat lors des Jeux Olympiques de Sotchi. De quoi faire revivre le débat pour cette Coupe du Monde. D’après certains journaux, il existe bien un dopage pour cette Coupe du Monde, connu de la FIFA, qui n’a rien fait contre cela.

Toutefois, pour les Russes, la réalité est tout autre. Enfin, l’équipe nationale russe, surprenant quart de finaliste, n’aurait pas utilisé de substances illégales. Avant certains matchs, comme face à l’Espagne ou la Croatie, les joueurs de la Sbornaya auraient sniffé de l’ammoniaque. Ce liquide n’est pas considéré comme interdit, et même utilisé par de nombreuses équipes au niveau international.

Un joueur qui dérange la Russie

Depuis quelques jours, Domagoj Vida est au coeur de la tourmente. Auteur du deuxième but face à la Russie, ce joueur croate a fêté la victoire des siens par la suite sur les réseaux sociaux. Cependant, sa manière de le faire n’a pas plu à la FIFA, ni au pays hôte de cette Coupe du Monde. En effet, il a montré son soutien à l’Ukraine, après avoir éliminé la Russie. Passé par le Dynamo Kiev, lui qui joue actuellement en Turquie à Besiktas, Vida porte l’Ukraine dans son coeur. Ce n’est pas le cas de la Russie, qui voit davantage l’Ukraine comme une source de problèmes. Depuis l’annexion de la Crimée par la Russie, les relations entre les deux pays sont assez compliquées. A la fin de l’histoire, Domagoj Vida n’écope que d’un avertissement.


Urban Africa

Current track
TITLE
ARTIST

Background