UNE ÉQUIPE SANS CRAMPONS À DEUX JOURS DE LA COUPE DU MONDE !

Written by on 12 juin 2018

Une équipe sans crampons à deux jours de la coupe du monde !

Drôle d’information qui circule dans la presse sportive aujourd’hui, une équipe qualifiée pour la coupe du monde ne recevra pas une partie de son matériel. Ici, pas de jeu de maillots manquant, mais bien la première chose qu’il lui faut pour jouer correctement sur une pelouse : des crampons. Et c’est l’Iran qui est touché par ce contre-temps, la faute à la politique. Explications.

Donald Trump en question…

Côté maillot et short, c’est adidas qui s’occupe de l’équipe nationale d’Iran. Côté chaussures, c’est en revanche Nike qui travaille avec les footballeurs perses. Et c’est là que ça se complique, la marque à la virgule étant une entreprise américaine, donc susceptible d’être sanctionnée par les lois des gouvernements iraniens et américains.

Le 8 mai dernier, les USA ont sérieusement remis en cause l’accord nucléaire de 2015. De quoi tendre sérieusement les relations avec Téhéran et entraîner une cascade de sanctions des deux côtés. Pour éviter cela, Nike a pris une décision assez nette, comme le relaye RMC Sport : « Les sanctions applicables à Nike sont en place depuis de nombreuses années et sont inscrites dans la loi. Ces sanctions signifient que, en tant que compagnie américaine, nous ne pouvons fournir pour le moment des chaussures aux joueurs de l’équipe nationale d’Iran. »

Du côté de la team Melli, on ne perd cependant pas espoir. Comme l’a expliqué le sélectionneur Carlos Queiroz, une réclamation a été faite à la FIFA : « Les joueurs s’habituent à leur équipement de sport et il n’est pas juste de les changer une semaine avant ces matchs importants. Nous appelons la FIFA à nous aider dans ce dossier. »

Quelles chances pour l’Iran ?

Placé dans un groupe extrêmement compliqué, les Iraniens devront batailler pour sortir de leur poule. Face à eux, le Portugal, l’Espagne et le Maroc, des équipes qui apparaissent plus que rodées. Néanmoins, la team Melli n’a pas dit son dernier mort. Coachée par l’expérimenté Carlos Queiroz (ancien adjoint d’Alex Ferguson à Manchester United, sélectionneur de l’équipe nationale du Portugal, coach du Sporting Portugal et du Real Madrid), elle s’appuie aujourd’hui sur un collectif qui va de l’avant.

Tagged as

Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *


Urban Africa

Current track
TITLE
ARTIST

Background