Karim Wade porte plainte contre l’Etat du Sénégal

Written by on 8 mars 2018

Karim Wade porte plainte contre l’Etat du Sénégal

C’est ce matin que Bachir Diawara, ancien directeur de cabinet et proche collaborateur de Karim Wade est revenu sur la stratégie de leur leader, en direction de la Présidentielle de 2019. Invité par Babacar Fall pour les besoins de l’émission « Rfm Matin », Bachir Diawara a fait une révélation croustillante qui va sans doute remotiver les mouvements karimistes.

Au PDS, on persiste et signe que le fils de l’ancien Président reste et demeure leur candidat pour l’élection présidentielle de 2019, malgré qu’il peine à mettre les pieds au pays de la Téranga. La campagne pour la Présidentielle se prépare activement au sein de ce parti et le retour de leur candidat déclaré est imminent d’après Bachir Diawara.

« Karim Wade est non seulement le candidat du Pds, des mouvements karimistes, mais il est aussi le candidat de l’espoir pour toute la jeunesse et le peuple sénégalais. Et son retour est imminent. Il va battre bientôt campagne avec le Pds », a-t-il soutenu sur la Rfm.

Selon lui, « Karim Wade empêche Macky Sall de dormir tranquillement. Rien ne peut empêcher à notre candidat de fouler à vive allure le sol sénégalais, d’être le candidat du Pds. A moins que l’on émarge sous d’autres planètes ».

D’ailleurs, révèle-t-il, « Karim Wade a porté plainte contre l’Etat du Sénégal au niveau des tribunaux de grandes instances de Paris pour détention arbitraire ».

Dans cet ordre d’idées, avance-t-il, « les organismes de défense des droits de l’Homme, le groupe de travail contre la détention arbitraire (aux Nations-Unies) et le rapport de la Banque mondial ont fini d’innocenter l’ancien ministre des Transports ».
« Pour la conduite d’un Etat vis à vis des conventions internationales, note Bachir Diawara dans la foulée, l’Etat du Sénégal est un délinquant international ».

S’agissant de la condamnation de Karim Wade par la Crei ?

« La décision de la Crei ne nous engage pas, elle n’a aucun sens, aucune importance ne doit être accordée à la Crei, une institution politisée, c’est le bras armé de Macky Sall. La Crei n’a aucune crédibilité. La Crei n’est qu’une comédie judiciaire, sous Wade, elle n’a jamais été active », rétorque-t-il.

Source: Galsen221


Urban Africa

Current track
TITLE
ARTIST

Background